Catégories
SantéSciences & technologie

Réalité virtuelle : une avancée majeure pour la santé ?

La réalité virtuelle est une technologie apparue ces dernières années et elle est maintenant bien connue dans le domaine des jeux vidéo et du divertissement. 

Mais si c’était aussi une innovation majeure dans le domaine de la santé ?

Effectivement de plus en plus de professionnels de santé utilisent cette technologie à des fins thérapeutiques mais pas seulement. Aujourd’hui je viens vous parler de comment la réalité virtuelle aide les patients, les médecins mais aussi les étudiants en médecine.

Un Antalgique puissant 

Une des avancées majeures apportée par la réalité virtuelle réside dans ses pouvoirs antalgiques. Son utilisation dans les hôpitaux est de plus en plus répandue notamment dans le service des grands brûlés où la douleur est monnaie courante pour les patients. Cependant vous me direz « oui mais on a déjà des médicaments qui peuvent réduire la douleur » et c’est vrai mais ce n’est pas sans effets, car les médicaments sont généralement nombreux et forts et ils ont un impact négatif sur les organes surtout sur une période prolongée.

Alors avoir un moyen, non invasif et sans risque de réduire la douleur est une véritable aubaine dans ce service. Mais comment ça marche ? Et bien les patients sont immergés dans un environnement froid comme à la montagne ou dans un pays froid et le fait de se concentrer sur cet environnement peut réduire jusqu’à 40 % leur douleur. C’est particulièrement utile quand ils reçoivent des soins et que la douleur peut devenir insupportable pour eux. Une étude a été réalisée par le chercheur Hoffman et son équipe montrant qu’il y avait une diminution significative de la douleur chez les patients qui utilisaient la réalité virtuelle. 

La réalité virtuelle aide aussi les patients amputés qui souffrent de ce qu’on appelle « le membre fantôme ». Cela désigne la sensation chez les patients que leur membre amputé est toujours là et cela peut se traduire par d’intenses douleurs. La réalité virtuelle va leur permettre de voir leur membre comme s’il était encore là. Cela va tromper le cerveau et donc diminuer ou faire disparaître la douleur. 

Gestion de troubles psychiques et du stress

Une des principales utilisations de la réalité virtuelle est dans la gestion du stress et dans la gestion de troubles psychiques. Effectivement on utilise très souvent la réalité virtuelle dans les chambres d’hôpital pour les patients suivant un traitement long et éprouvant comme par exemple pour les personnes atteintes du cancer ou encore pour les enfants. La réalité virtuelle leur permet de s’évader de leur chambre et de faire différentes activités, ce qui contribue à améliorer leur moral et on sait combien le moral joue dans le rétablissement d’un patient.

C’est aussi utilisé pour traiter des phobies. Le Virtual Reality Medical Center utilise la réalité virtuelle pour confronter leurs patients à leurs phobies dans un environnement et dans une situation totalement contrôlée. Le patient peut alors s’habituer petit à petit à être confronté à sa phobie tout en permettant que la situation soit totalement supervisée par le médecin. 

De plus, la réalité virtuelle est aussi utilisée pour soigner le stress post-traumatique. Le professeur Albert ‘‘Skip’’ Rizzo a mis en place une thérapie, chez les militaires souffrant de stress post-traumatique, qui utilise la réalité virtuelle. Ici aussi le patient est alors confronté à ce qui a causé ce stress, une scène de guerre par exemple mais dans un environnement contrôlé. Le fait que l’environnement soit supervisé par le médecin lui permet de confronter son patient aux situations qu’il a choisies de façon précise et de traiter petit à petit le patient dans un environnement qui est sécurisé.

On voit de plus en plus la réalité virtuelle être utilisée pour des troubles neurologiques comme Parkinson ou encore Alzheimer. Les médecins utilisent souvent cette technologie dans le diagnostic de ces pathologies. Pour Alzheimer ils pourraient, grâce à la réalité virtuelle, diagnostiquer le patient des décennies avant l’apparition des premiers symptômes et donc commencer un traitement bien plus tôt ce qui retarderait l’apparition de ces symptômes. Pour Parkinson, les médecins en font un outil de diagnostic comme pour Alzheimer mais aussi un outil pour améliorer la vie des patients. Parkinson, en plus de provoquer des tremblements de certains membres, provoque aussi un déséquilibre chez les patients ce qui peut induire à de nombreuses chutes. La réalité virtuelle permettrait à ces patients d’améliorer leur réactivité musculaire et de regagner leur équilibre. 

Un outil précieux pour les médecins ET pour leurs étudiants  

L’utilisation de la réalité virtuelle se répand de plus en plus dans les universités de médecine. Une des principales problématiques soulevées par les médecins est le manque de pratique de leurs étudiants. La réalité virtuelle permet de répondre en partie à cette attente. De nombreuses opérations peuvent être effectuées par les étudiants en réalité virtuelle ce qui leur permet de s’entraîner sans avoir la vie d’un patient entre les mains. Ils peuvent aussi assister à des opérations comme s’ils étaient présents. Le but n’est bien sûr pas de remplacer la pratique qu’ils ont actuellement mais bien d’apporter une complémentarité dans leur cours et dans leur entraînement. 

De nombreux logiciels ont aussi été mis en place pour aider les étudiants à mieux comprendre la maladie. Ils se retrouvent alors immergé à la place du patient et rencontrent les mêmes problèmes que lui, ce qui permet aux étudiants de mieux appréhender la maladie comme par exemple pour la schizophrénie, Alzheimer ou encore le cancer. Cette technique est aussi employée pour les patients pour leur faire comprendre leur maladie mais aussi chez la famille des patients dans le même but. 

Cela aide aussi grandement les chercheurs qui pourraient bien trouver de nouveaux remèdes grâce à la réalité virtuelle. Cela leur permet d’observer les molécules en 3D et de pouvoir les manipuler à leur guise ce qui en plus de leur faciliter la tâche leur permettrait aussi de voir certaines particularités qu’ils n’auraient jamais pu voir sur un écran d’ordinateur. Cela leur donne donc la possibilité d’observer des mutations ou des virus de façon nouvelle et de pouvoir inventer un remède totalement adapté. 

C’est aussi d’une grande aide aux chirurgiens qui peuvent maintenant faire des opérations sans toucher le patient. Le chirurgien effectue l’opération en réalité virtuelle et un robot effectue les gestes. Cela permet une meilleure précision et un meilleur contrôle de la pression appliquée.

Un espoir pour les paraplégiques 

Une des avancées, qui je trouve montre toute l’étendue des possibilités en ce qui concerne la réalité virtuelle, est une amélioration de la condition des paraplégiques. La réalité virtuelle associée à un exosquelette a permis à des paraplégiques de retrouver une partie de l’usage de leurs jambes. Les patients sont en fait dans un exosquelette qui reproduit le mouvement de la marche et ils sont immergés en réalité virtuelle où ils voient leurs jambes marcher. Cela trompe alors leur cerveau, qui pense qu’ils marchent et cela permet de recréer des connexions nerveuses. Et même s’il n’y a, pour l’instant, pas de retour total de l’usage de leur jambe, c’est déjà une avancée majeure qui peut grandement améliorer leur vie.

En conclusion

En conclusion, la réalité virtuelle a permis des avancées majeures dans le domaine de la santé et nous en sommes qu’au début de l’exploitation de ses capacités. Je ne vous ai parlé ici que de quelques avancées mais il y en a bien plus, comme dans l’imagerie médicale ou dans le soin de problèmes oculaires (strabisme, insuffisance de convergence et amblyopie) ou encore les études concernant l’autisme. 

Vous l’aurez compris, la réalité virtuelle est une véritable aubaine pour la santé et ce pour des tas de pathologies. Mais attention, comme toute technologie récente nous n’avons que peu de retour sur les potentiels effets secondaires. Cela peut provoquer des nausées, des maux de tête et de la sécheresse oculaire. Mais plus grave encore cela pourrait aussi créer des problèmes de vue tel que la myopie, c’est pour cela que l’utilisation des casques de réalité virtuelle est strictement interdite aux enfants de moins de 12-13 ans. 

De plus, comme vous avez pu le voir, la réalité virtuelle a le pouvoir de tromper le cerveau et de jouer sur ces fonctions ce n’est donc pas un outil à prendre à la légère et je vous conseille une extrême prudence en ce qui concerne son utilisation au quotidien. 

Par ailleurs, des médecins commencent à s’interroger sur les problèmes éthiques et les potentielles dérives que cela pourrait entraîner. Avoir un moyen de jouer sur le cerveau n’est pas sans conséquences et il faut rester très prudent durant son utilisation.

Bibliographie 

https://therapiemiroir.com/benefices-sante-realite-virtuelle/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18427228/

https://thinkmobiles.com/blog/fr/realite-virtuelle-en-medecine/

https://www.realite-virtuelle.com/secteurs-applications/sante/page/9/

https://www.realite-virtuelle.com/realite-augmentee-lutter-coronavirus/

https://www.realite-virtuelle.com/parkinson-etude-vr-malade/

https://www.realite-virtuelle.com/scientifiques-molecules-realite-virtuelle/

https://www.realite-virtuelle.com/assemblee-nationale-peur-vr/

https://www.realite-virtuelle.com/realite-virtuelle-strabisme-amblyopie/

https://www.realite-virtuelle.com/realite-virtuelle-medecine-vr-soins-2906/

https://www.realite-virtuelle.com/paraplegie-realite-virtuelle-1208/

https://www.ticsante.com/story/4446/pour-former-ou-pour-soigner-les-usages-de-la-realite-virtuelle-en%C2%A0sante-se%C2%A0multiplient.html

Pour aller plus loin 

Je vous conseille ce site qui sort régulièrement des articles sur les avancées en ce qui concerne la réalité virtuelle : https://www.realite-virtuelle.com/secteurs-applications/sante/page/9/

Chloé Bano

 

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)