Catégories
ActualitésEconomieMonde Contemporain

Egalité parfaite entre l’euro et le dollar, quelles conséquences ?

Le 13 juillet dernier, l’euro est venu se positionner dans une situation presque égalitaire avec son homologue américain, le dollar. Ce phénomène économique peut sembler insignifiant, mais le fait est que notre monnaie, utilisée par quelques 340 millions d’habitants en Europe répartis dans dix-neuf pays, se négocie désormais contre un dollar, ou presque. Dans un monde économique où la doctrine libre-échangiste prévaut, les conversions entre devises, et à fortiori entre les devises les plus puissantes, sont des indicateurs économiques à surveiller de près. La moindre fluctuation a un impact non-négligeable sur les exportations, les échanges, les revenus des entreprises, et surtout le sacro-saint pouvoir d’achat. Je vous explique.

Une situation potentiellement prévisible : des indicateurs économiques contrariés des deux côtés de l’Atlantique

On appelle économiquement une situation où deux monnaies s’échangent de manière parfaitement égale la parité. Il y a encore quelques mois, un dollar s’échangeait contre un euro et vingt centimes. Il est donc évident que si on peut avoir moins de dollars avec autant d’euros, c’est parce que la devise européenne a perdu de sa valeur. Énormément d’évènements peuvent impacter la monnaie. L’euro, le dollar ou encore le yuan doivent leur statut de « monnaies fortes » à la fois à la stabilité de ces monnaies, à leur nombre d’utilisateurs très élevé (le dollar est une monnaie secondaire dans beaucoup de pays), et surtout à la confiance placée en elles, qui permet un maintien de leur valeur sur une longue période. Or ces derniers temps, la confiance accordée à l’euro s’est drastiquement fragilisée, la faute bien évidemment à la guerre qui a éclaté en Ukraine. Cette dernière, en plus de bousculer les précisions de croissance, les prix et le pouvoir d’achat des européens, met à mal la circulation de la monnaie à l’international. Ce sont également les différences de taux d’intérêt entre américains et européens, un indicateur macroéconomique également très important, qui ont contribué à accentuer ce déséquilibre. En effet, alors que la Banque centrale européenne table depuis quelques temps sur une politique de maintien de taux d’intérêt très bas, ceux-ci ont dû faire face à l’instruction inverse de la banque fédérale américaine qui est venue elle augmenter ses taux d’intérêt.

Cette situation de parité entre euro et dollars est unique depuis la mise en circulation de l’euro en 2002. Elle s’accompagne également d’une perte de valeur face au franc suisse ou encore au yuan chinois. Alors quelles en sont les conséquences ?

Une question de point de vue : les particuliers trinquent, les entreprises internationales ont le vent en poupe

Alors que l’Union européenne fait face à une forte inflation, c’est-à-dire une augmentation durable des prix (8.1% en moyenne dans l’ensemble de l’UE en avril 2022), cette parité est une très mauvaise nouvelle pour le pouvoir d’achat. En effet, comme on l’a dit, la valeur de la monnaie a baissé. Le même produit peut s’acheter plus cher par rapport à il y a un an par exemple, et cet effet d’inflation peut en plus potentiellement se coupler à des pénuries. C’est notamment le cas des produits non-alimentaires, qui pourraient connaître une poussée inflationniste, touchant déjà les denrées alimentaires. Le nerf de la guerre, le carburant, est probablement la ressource pour laquelle la situation est la plus préoccupante : déjà attaqués par l’inflation, les barils de pétrole sont négociés en dollars, ce qui est évidemment problématique. Les compagnies aériennes déjà bien impactées par la crise du coronavirus risquent de devoir aussi augmenter le budget alloué au kérosène.

Car il est primordial dans cette situation pour les entreprises de continuer à exporter, puisque si les prix vont augmenter à l’achat, cette dévaluation (perte de valeur) de l’euro face au dollar est une aubaine pour les entreprises qui exportent énormément. En effet, de leur point de vue, la monnaie commune européenne gagne en compétitivité dans le sens de la vente, puisque les étrangers doivent désormais débourser autant de dollars que d’euros pour acheter. Ainsi des entreprises comme Airbus devraient profiter de ce nouveau départ économique pour voir leurs carnets de commande se remplir durablement. Le tourisme qui revient en force dans l’Hexagone devrait également faire gonfler les revenus du pays puisque les touristes américains et chinois voudront peut-être débourser plus. Plusieurs options s’offrent à la Banque centrale européenne : elle peut relever les taux d’intérêt, ce qu’elle compte faire pas-à-pas dès le mois de juillet. Elle peut également parier sur ce à quoi l’Union mise à chaque fois qu’elle rencontre un problème : une coopération la plus étroite possible entre les Vingt-Sept, ou du moins, les Dix-Neuf (bientôt Vingt avec l’adhésion de la Croatie en 2023) membres de la Zone euro.

En économie, savoir à qui profite la situation implique de savoir de quel côté on se place. Du côté de la population et des particuliers, il est clair que cette situation n’augure rien de mieux que l’augmentation très forte des prix à la consommation (de quoi sérieusement se poser la question de l’intérêt économique de l’Union européenne dans la guerre en Ukraine). Mais de l’autre côté, cette dévaluation peut être vue comme une grande arme de lutte pour les économies européennes face aux mauvais chiffres de croissance engendrés par le Covid-19.


https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-euro-vaut-moins-d-un-dollar-pourquoi-cela-pourrait-durer-925618.html

https://www.bfmtv.com/economie/1-euro-1-dollar-bonne-ou-mauvaise-nouvelle-pour-l-economie_AV-202207120657.html

https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-tech/20220713-l-euro-%C3%A0-moins-d-un-dollar-la-chute-qui-inqui%C3%A8te-sur-fond-de-crise-%C3%A9nerg%C3%A9tique

https://www.leparisien.fr/economie/1-euro-bientot-a-1-dollar-cinq-minutes-pour-comprendre-pourquoi-ce-nest-pas-une-bonne-nouvelle-06-07-2022-UUOB7VJT3BBVTNUAP6NA3Y5YKM.php

https://www.touteleurope.eu/economie-et-social/le-taux-d-inflation-en-europe/

 

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)

Une réponse sur « Egalité parfaite entre l’euro et le dollar, quelles conséquences ? »

Très intéressant … A voir jusqu’à combien cette descente de l’euro va se poursuivre

Les commentaires sont fermés.

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)