Catégories
ActualitésInternationalPolitique

Présidentielles au Portugal : montée significative du parti d’extrême droite Chega

Le dimanche 24 janvier 2021, se sont déroulées les élections présidentielles portugaises. Bien que le parti conservateur modéré les ait emportées haut la main, nous observons une nouvelle et subite manifestation de l’extrême droite populiste.

Remise en perspective historique

Le 19 mars 1933, l’Estado Novo (l’Etat nouveau) voit le jour au Portugal. Ce régime politique autoritaire est qualifié de dictature militaire, étant sous la direction principale d’Antonio de Oliveira Salazar, alors président du Conseil des ministres. Pendant 41 ans, cet homme d’Etat gouverne le pays par un autoritarisme, un conservatisme, un nationalisme, et un catholicisme affirmés.

Un coup d’Etat est organisé par le peuple portugais dont des militaires, afin de s’opposer à la politique coloniale de Salazar. Il donne lieu à une véritable révolution, celle des Oeillets, qui met fin en avril 1974 à cette dictature salazariste. Le projet s’étant développé en réaction et en opposition à celle-ci, permet un élan et un espoir démocratique pour le Portugal. Lors du vote de la nouvelle constitution de 1976, la Troisième République portugaise en tant que régime politique démocratique est proclamée.

Un populisme de droite qui s’accroît

Alors que le conservateur modéré Marcelo Rebelo de Sousa a été réélu en tant que président ce dimanche avec 61,6 % des voix, le candidat du parti d’extrême droite Chega (« Ca suffit »), André Ventura, en obtient 11,9 %. Lors des élections législatives de 2019, ce parti n’avait recueilli que 1,3% des suffrages. C’est la première fois, depuis 1974, qu’un parti d’extrême droite obtient plus de 10% des voix.

En effet, face à cette remontée internationale ou a minima européenne, de l’autoritarisme et de l’extreme droite, le Portugal se positionnait comme une figure d’exception, s’étant largement immunisée pendant ce long siècle salazariste. Malgré un fort taux d’abstention et son échec de ne pas avoir dépassé la socialiste Ana Gomes, qui a recueilli 13% des suffrages, le populiste et fervent catholique André Ventura crie victoire et se félicite de « reconfigurer » la droite portugaise.

Sources

  • Le Point, Présidentielle au Portugal : Marcelo Rebelo de Sousa réélu au premier tour, 15 janvier 2021, URL
  • Gaël De Santis, Humanité, Présidentielle. Percée de l’extrême droite au Portugal, 26 janvier 2021, URL
  • Sandrine Morel, Le Monde, Derrière la réélection du président Marcelo Rebelo de Susa au Portugal, la poussée de l’extrême droite, 25 janvier 2021, URL
  • Le Parisien, Election au Portugal : le sulfureux populiste Ventura progresse nettement dans les urnes, 25 janvier 2021, URL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *