Catégories
Recommandations (écologie)

Les coups de cœur écologie #2

Bienvenue ! Dans ce format, je souhaite vous partager chaque mois des coups de cœur (documentaires, podcasts, livres) que j’ai eu et que je vous recommande, en lien avec l’écologie ! J’essaierai au maximum de recommander du contenu gratuit et accessible par tous, de préférence en ligne. L’idée est de permettre à chacun d’approfondir ses connaissances et sa réflexion sur les enjeux climatiques et environnementaux.

Voici donc mes coups de cœur écologie pour février 2021 !

Rapport de la CCC – Synthèse, Convention Citoyenne pour le Climat (CCC)

Rapport | 2019 | 8 pages | Propositions | Disponible gratuitement ici

Pour qui : Tous !

L’auteur : La Convention Citoyenne pour le Climat est formée de 150 femmes et hommes français tirés au sort d’entre 16 et 80 ans. Ils ont été désignés aléatoirement parmi les citoyens français. Ils sont donc théoriquement représentatifs de la population française.

Le thème : Des propositions élaborées par la CCC pour lutter plus efficacement contre le changement climatique.

La forme : J’ai préféré ici recommander la synthèse (8 pages) des propositions de la Convention, plutôt que le rapport final (460 pages), mais les plus intéressés pourront lire les propositions détaillées dans ce dernier.

Critique : Ces propositions sont extrêmement intéressantes pour plusieurs raisons. D’abord, elles ont été élaborées par des citoyens français représentatifs de la population, après des discussions avec des experts du climat et entre citoyens, durant une période de neuf mois. Ensuite, elles sont très ambitieuses, tout en étant pragmatiques et économiquement réalisables. Le détail est encore une fois indiqué dans le rapport final. Le problème réside dans la faisabilité politique du projet.

Rapport de l’IPBES – Résumé, Citoyens pour le climat

Rapport | 2019 | 16 pages | Biodiversité | Disponible gratuitement en ligne

Pour qui : Tous !

Les auteurs : L’IPBES : la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (en français) est une organisation fondée en 2012 par l’ONU et d’autres organisation onusiennes. Son objectif est d’apporter une interface entre les connaissances scientifiques et les décisions politiques sur les questions liées à la biodiversité.
Citoyens pour le Climat (les traducteurs) est un regroupement de citoyens engagés pour le climat et la biodiversité, né en 2018. Il se dit “pacifique, responsable et non partisan”

Le thème : La biodiversité. Le thème est bien résumé par le sommaire :

  1. “La nature et ses contributions vitales aux populations. Que se passe-t-il ?
  2. Les facteurs directs et indirects de changement. Comment ça se fait ?
  3. Les objectifs en vue de conserver et d’utiliser durablement la nature et de parvenir à la durabilité. Que fait-on actuellement ?
  4. La nature peut être conservée, restaurée et utilisée de manière durable. Que peut-on faire ?

La forme : Un rapport synthétique, clair et illustré. Facile à lire.

Critique : Ce rapport vous donnera une bonne vision d’ensemble de l’état de la biodiversité dans le monde. Si cette synthèse a été publiée il y a deux ans, les principaux éléments relevés sont toujours d’actualité, les indicateurs ne s’étant que très légèrement érodés. Cette synthèse, très rapide a lire, offre en outre un contenu pédagogique qui en apprendra beaucoup aux néophytes en écologie.

Océans, le mystère plastique, Vincent Perazio

Documentaire | 2016 | 53 mins | Plastique | Gratuit sur Arte

Pour qui : Grand public !

L’auteur : Ecrivain et réalisateur de documentaires, Vincent Perazio a réalisé plusieurs documentaires pour Arte.

Le thème : Les déchets plastiques, leur décomposition dans les océans et les solutions potentielles face à leur prolifération. Petit pitch : moins de 1% des déchets plastiques rejetés dans les océans flottent à leur surface. Où sont la grande majorité de ces plastiques ?

La forme : Documentaire classique de 53 minutes.

Critique : Un documentaire très instructif, toujours à l’ordre du jour 5 ans après sa publication. Pourtant sensibilisé depuis longtemps sur ce sujet, j’ai tout de même appris beaucoup au visionnage du documentaire. Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler !

Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques

Convention internationale | 1992 | 31 pages | Histoire – Gouvernance mondiale | Disponible gratuitement ici

(Je vous recommande principalement les articles 2 à 6 – p.6 à 14)

Pour qui : Pour tous, mais sans doute indigeste pour les plus jeunes.

Les auteurs : L’Organisation des Nations Unies (ONU). Adoptée en 1992 par 154 Etats, elle est entrée en vigueur deux ans plus tard. Aujourd’hui, on compte 197 Parties à cette Convention (tous les Etats reconnus par l’ONU – ou presque).

Le thème : La gouvernance mondiale en matière de gestion et d’atténuation des changements climatiques.

La forme : Une convention divisée en articles thématiques.

Critique : Pourquoi recommander une Convention de 1992 ? Trente ans après la signature de la Convention, il est intéressant d’observer l’état des connaissances de l’époque et les principes mis en avant par la Convention (principe de précaution, responsabilités communes mais différenciées…), qui sont toujours d’actualité. Cette Convention-cadre a été un texte fondateur, qui a ouvert la voie au Protocole de Kyoto (1997) et aux autres accords internationaux. Signé par la totalité des Etats du monde, il vous rappellera quelles sont les bases sur lesquelles les accords climatiques sont établis.

Effondrement, Jared Diamond

Essai | 2005 | 880 pages | Histoire – Effondrement| 14€10

Pour qui : Facile à lire, mais très long, je le recommanderai pour les bons lecteurs.

L’auteur : Jared Diamond est un biologiste de l’évolution et géographe américain, ayant enseigné à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il a passé une grande partie de sa vie à étudier les sociétés humaines, notamment les communautés tribales. Il a remporté de nombreux prix pour ses recherches et ses ouvrages, et notamment le renommé prix Pulitzer 1998 avec De l’inégalité parmi les sociétés (également excellent).

Le thème et la forme : Effondrement – Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie est un ouvrage s’intéressant à des sociétés passées (île de Pâques, les Vikings, les Mayas…) s’étant effondrées, ainsi qu’aux raisons ayant provoqué cet effondrement, dans une approche comparative. L’auteur s’intéresse donc également à des sociétés pérennes ayant traversé les millénaires. La moitié de l’ouvrage est dédiée à des sociétés contemporaines (l’Etat américain du Montana, la Chine, l’Australie, Haïti…). Il débouche sur une partie conclusive, tirant des “Leçons pratiques” des études de cas de l’ouvrage, dans le but de tirer de l’histoire des pistes de réflexions, afin d’éviter notre propre effondrement.

Critique : L’auteur est très critique à l’égard de sa propre démarche. Il a tout à fait conscience des limites de sa démarche comparative et de la situation inédite dans laquelle le monde se trouve (mondialisation, changements climatiques mondiaux…). Jared Diamond est excellent pour expliquer au lecteur ses trouvailles et ses recherches, différenciant les faits des hypothèses. Cela fait de ce livre un ouvrage passionnant dans lequel le lecteur apprend énormément (en termes de méthodes scientifiques, d’histoire, de géographie, de démographie, de biologie). L’ouvrage ayant eu un grand retentissement, il a parfois été discuté sur des points précis, mais a très largement été salué par la critique.


On se revoit le mois prochain pour de nouveaux coups de cœur écologie !

A très vite,

Dylan Chiasson

Nos derniers articles ici !

tags : coups de cœur écologie, coups de cœur écologie