Catégories
Cinéma

The Son of the White Mare (Fehérlófia, 1981, Marcell Jankovics) : Voyage en folklore psychédélique.

En 1981, c’est un film novateur qui imprime les écrans de Budapest. The Son of a White Mare, second long-métrage d’animation de Marcell Jankovics, est une symphonie chatoyante. Il s’inspire d’un poème épique rédigé au XIXème siècle et de légendes scythes, hongroises et hunniques. 

Affiche originale du film (©Fehérlófia, 1981, Marcell Jankovics)

Fanyüvő, héros du film, naît de la jument blanche dans un royaume brisé, sous le joug de monstres malveillants. Dans sa quête de Fanyüvő rencontre ses frères et joignent leurs forces surhumaines afin de libérer leur royaume ainsi que les trois princesses maintenues prisonnières sous terre. A travers ses aventures, Fanyüvő rencontre plusieurs créatures mythiques (griffon, gnome, serpent géant…).

L’esthétique du long-métrage et son animation sont un mélange unique de motifs folkloriques, de jeux de géométrie, des jeux d’arcades et sont très fortement inspirées du psychédélisme.

Cette esthétique apparaît dans les années 1960 à San Francisco. C’est sur les affiches de concert de rock que le stylé naît avant de se diffuser à d’autres médiums. C’est une esthétique très reconnaissable faite de lignes sinueuses, coulantes et aux couleurs éclatantes. L’inspiration majeure du psychédélisme vient de l’Art Nouveau et des œuvres de l’artiste tchécoslovaque Alfons Mucha. Les artistes des années 1960 sont aussi imprégnés de la culture hippie et des visions décrites par les consommateurs de psychotropes.

A travers les formes psychédéliques et florales, Jankovics réussit à imprégner son film d’un subtil érotisme. Malgré ses partis pris esthétique, qui ne correspondent pas à la norme de la censure soviétique, le film passe entre les mailles du filet.

Fanyüvő fait face à l’un des monstres (©Fehérlófia, 1981, Marcell Jankovics)

The Son of a White Mare a été restauré en 4k en 2019 et projeté lors du festival international du film Fantasia (Montréal). Une distribution en salles était prévue aux Etats-Unis pour 2020 mais n’a pas vu le jour en raison de la crise sanitaire.

Dans la même veine que Fehérlófia, on retrouve la série animée Hungarian Folk Tales réalisée par Jankovics. Quelques épisodes avaient été diffusés aux Etats-Unis en 1989 mais c’est seulement en 2017 que la majorité a été traduite en anglais et  désormais sont disponibles en streaming.Au même titre que les films de Michel Ocelot (Princes et princesses, Les Contes de la nuit), The Son of a White Mare nous emporte dans un rêve éveillé, aux milles couleurs changeantes. La quête de Fanyüvő apparaît presque comme un prétexte au voyage fantastique à travers des contrées merveilleuses.

 

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)