Catégories
Actualités culturellesInternational

Des découvertes pharaoniques

2020 sonne le glas d’une année riche en découvertes pour les archéologues égyptiens. En effet, en cette fin d’année les annonces de trouvailles, plus extraordinaires les unes que les autres, ce sont succédées dans la célèbre nécropole antique de Saqqarah, située au sud du Caire, à proximité de la pyramide à degré de Djéser construite par l’architecte Imhotep vers 2 600 av J.-C.

Le site de Saqqarah, se trouve à un peu plus de quinze kilomètres au sud des pyramides du plateau de Gizeh, abritant la nécropole de Memphis, soit la capitale de l’Égypte Ancienne. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. Ces découvertes s’inscrivent dans des lieux chargés d’histoire qui n’ont pas fini de nous surprendre dans les années à venir.

Le 21 septembre 2020 : 14 sarcophages découverts à Saqqarah

Capture écran de la vidéo publiée par TV5monde le 22 septembre 2020

Ces sarcophages datant d’environ 2 500 ans, ont été trouvés dans un puits funéraire de la nécropole de Saqqarah. Ils viennent s’ajouter à une découverte de 13 autres sarcophages, faite une semaine auparavant au même endroit. Leur bel état de conservation permet de distinguer de nombreux signes hiéroglyphiques ainsi que des motifs polychromes en bleus et en marron notamment.

Pour en savoir plus : Archéologie : 14 nouveaux sarcophages découverts à Saqqara en Egypte (francetvinfo.fr)

Le 3 octobre 2020 : 59 sarcophages mis à jour à Saqqarah

Capture écran de la vidéo publiée par Euronews le 4 octobre 2020.

Une soixantaine de sarcophages intacts ont été découverts dans la nécropole de Saqqarah où ils avaient été ensevelis il y a plus de 2 500 ans. L’équipe a relevé des restes momifiés enveloppés dans un tissu funéraire portant des inscriptions hiéroglyphiques. 

Les sarcophages ont conservé leurs couleurs vives d’origine et renferment les dépouilles de prêtres, de responsables politiques et d’autres personnages de haut rang. Les sarcophages de bois dataient probablement de la 26e Dynastie de l’Égypte ancienne, autour des VIe et VII siècles avant J.-C.

Par ailleurs, 28 statues dont certaines sont dédiées au dieu « Ptah Sokar » ont été trouvées.

Pour plus d’informations, la chaîne YouTube de Ouest-France a publié une vidéo sur le sujet : Egypte. Découverte de 59 sarcophages intacts, et ce n’est qu’un début – YouTube

Le 14 novembre 2020 : 100 sarcophages scellés et intacts trouvés à Saqqarah

Capture d’écran de la vidéo publiée par Euronews le 15 novembre 2020

Un mois après une la mise à jour spectaculaire des 60 sarcophages, cette découverte-ci constitue le plus grand « trésor » déniché du pays depuis le début d’année. En effet, L’Égypte a dévoilé une centaine de sarcophages vieux de plus de 2 000 ans en parfait état, découverts dans la nécropole de Saqqarah. Les cercueils en bois scellés appartenaient à de hauts responsables de la Basse époque (entre 700 et 300 ans av. J.-C.) et de la période ptolémaïque (323 à 30 avant J.-C.).

Ils ont été découvert dans trois puits funéraires à 12 mètres de profondeur. Des momies ont été retrouvées intactes ce qui va permettre l’étude précise des personnes qui y étaient enterrées, voire espérer réaliser un arbre généalogique des défunts.

Saqqarah n’a pas encore révélé tout ce qu’elle recèle. C’est un trésor 

Khaled el-Enani, ministre égyptien du Tourisme et des Antiquités, lors de la cérémonie.

Durant ces fouilles, plus de 40 statues de divinités et des masques funéraires ont également été trouvés. Ces différents objets permettront aux scientifiques d’étudier les rites sacrés, ainsi que les personnes qui y étaient enterrées, voire espérer réaliser un arbre généalogique. Trouver une nécropole antique non pillée de cette période et en si bon état est extrêmement rare.

Capture écran de la vidéo publiée par TV5monde le 22 septembre 2020

Après leur examination par des chercheurs, tous ces sarcophages et divers objets seront répartis dans les collections de différents musées égyptiens dont le National Museum of Egyptian Civilization, le Musée des antiquités égyptiennes du Caire et le Grand Egyptian Museum, à proximité des pyramides de Gizeh, qui ouvrira ses portes en 2022.

Au final en cette fin d’année plus de 200 sarcophages ont été mis à jour. L’Égypte espère que toutes ces trouvailles et son nouveau musée vont pouvoir redynamiser le tourisme, mis à mal par l’instabilité politique du pays, par les attentats post-révolutionnaires de 2011 ayant chassé Hosni Moubarak du pouvoir, et par la pandémie.

Découvrez plus d’images à travers la vidéo des Echos : L’Egypte dévoile plus de cent sarcophages intacts au sud du Caire – YouTube

Pour les plus curieux d’entre vous :

Netflix a sorti un reportage en octobre 2020 sur : « Les secrets de la tombe de Saqqarah ». Des archéologues ont découvert un tombeau intact depuis 4440 ans, qui n’a pas été pillé. Son propriétaire serait un certain prêtre de l’Ancien Empire du nom de « Wahtye », au service de Neferirkarê Kakaï, troisième roi de la Ve dynastie. Ils essaient encore d’en percer l’histoire. C’est une belle occasion de suivre une équipe d’archéologues en plein travail et de se plonger dans les mystères du site de Saqqarah qui n’a pas fini de nous dévoiler tous ses secrets… 

 

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)