Catégories
CinémaMusique

Le rôle de la musique dans la narration des films et des séries

En regardant la série Derry Girls récemment, je me suis fait une réflexion qui m’était déjà venue en regardant un autre film : la musique est remarquablement bien choisie. L’autre film en question est les Gardiens de la Galaxie, vol 2, très connu pour sa bande-son. Mon amour pour ces chansons ne vient pas seulement de ma passion pour la musique des années 70, 80 et 90 mais de la manière dont elles sont utilisées comme complément de l’intrigue.

D’abord, il faut bien se mettre d’accord, les bandes-son de Derry Girls et de Gardiens de la Galaxie, vol 2 sont absolument magiques. La première donne un grand coup de nostalgie pour les années 1990 : The Cranberries, Take That, Blur, Madonna, Salt-N-Pepa mais aussi les classiques des années antérieures. La plupart servent à donner le ton pour la série qui se passe dans la ville de Londonderry/Derry en Irlande du Nord pendant la période connue comme les Troubles. L’histoire tourne autour de quatre adolescentes catholiques et le cousin britannique de l’une d’entre elles alors qu’ils naviguent les troubles d’adolescents.

Si vous n’avez pas regardé cette série, je vous la conseille vivement (rien que cette scène est magique mais faites gaffe aux accents !). La partie la plus touchante de l’émission reste la manière dont ils contrastent le sérieux de la situation politique avec la manière dont vivent les jeunes dans la ville. Le meilleur reste que la musique de la série est parfaitement choisie pour ces moments. Le thème est Dreams des Cranberries, une ode au premier amour qui symbolise l’innocence de la jeunesse et de l’autre côté l’utilisation de chansons plus sérieuses politiquement comme Zombie.

À la fin de la saison 1, alors qu’une bombe explose à Derry, les visages des parents horrifiés par les événements sont entrecoupés de « Derry Girls » qui dansent sur Like A Prayer de Madonna. La série est remplie de moments touchants comme celui-ci. Une autre scène les voit se disputer à propos de drogues à un mariage. Dès que la chanson Rock The Boat de Hues Corporation se met à jouer, l’ambiance change immédiatement et tout le monde se met à danser ! La façon d’intégrer la musique pour qu’elle renforce l’histoire au lieu d’en être une distraction élève cette série à un niveau supérieur.

Le vrai maître de cet art reste cependant James Gunn, scénariste et réalisateur des deux volumes des Gardiens de la Galaxie. Le deuxième film est notamment remarquable quant à son utilisation des musiques au service de l’intrigue, particulièrement visible avec trois chansons : The Chain de Fleetwood Mac, Brandy (You’re A Fine Girl) de Looking Glass et Father & Son de Cat Stevens. The Chain fait écho à la famille dysfonctionnelle des Gardiens, Brandy aux actions de Ego, le père de Peter Quill (le protagoniste) et Father & Son au rapport qu’entretient Quill avec ses parents.

Le film traite de la famille, biologique et choisie, et les relations compliquées que ses membres entretiennent. Fleetwood Mac était justement une sorte de famille choisie qui malgré leur parfois haine envers les uns et les autres, sont tout de même restés ensemble. La chanson de Cat Stevens fait écho aux relations père-fils qui dominent le film et représente un adieu poignant à Yondu, père affectif de Quill.

Cela peut rester du détail pour beaucoup de gens, mais il n’empêche qu’utiliser la musique pour renforcer et accompagner l’intrigue et les moments émotionnels des séries et des films participe à en faire une certaine forme d’art et plus généralement à en améliorer la qualité. Pensez-y la prochaine que vous en regardez un. Peut-être que cela vous fera l’apprécier juste un peu plus !

Playlist disponibles sur le Youtube et le Spotify du Tote Bag ! Bonne écoute !

 

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)

Le Tote Bag a besoin de vous !

Vous souhaitez nous aider à grandir ? C'est par ici :)