1968 In Music

L’année 1968 est bien chargée politiquement, que ce soit en Europe où aux États-Unis mais elle est aussi chargée musicalement !

Pink Floyd se sépare définitivement de Syd Barrett, membre fondateur du groupe, à cause de sa santé mentale qui se détériore, et est remplacé par David Gilmour. Ce nouveau lineup va emmener le groupe dans la direction qu’on lui connait et lui faire connaître un grand succès.

De nombreux groupes, devenus classiques, se forment comme Black Sabbath, Crosby, Stills & Nash, Deep Purple, King Crimson, Led Zeppelin et Yes pour en nommer quelques-uns. D’autres, malheureusement, se séparent comme Buffalo Springfield, Cream, The Righteous Brothers, The Yardbirds et The Zombies.

Les Beatles sortent un autre album monumental appelé The Beatles mais plus connu sous le nom de l’Album Blanc dont le single principal, « Hey Jude » devient une de leurs chansons les plus connues. John Lennon se fiance avec Yoko Ono peu après son divorce avec Cynthia Powell et sortent leur premier album qui fait un flop.

Une comédie musicale importante des années 1960 ouvre à Broadway. Hair capture le zeitgeist de cette fin de décennie et devient un symbole de la contreculture hippie, de la révolution sexuelle et de mouvement contre la guerre du Vietnam.

En country, la carrière de Johnny Cash repart avec la sortie de son album live At Folsom Prison très bien reçu par la critique et deviendra le premier d’une série d’albums enregistrés dans des prisons.

Finalement du côté de la R&B/Soul, Aretha Franklin contribue encore deux titres majeurs de sa carrière avec « Think » et « I Say A Little Prayer » pendant que Sly & The Family Stone sortent « Dance To The Music » qui les propulse sur la scène pop.

Bonne écoute et au mois prochain pour finir les années 60 !

Playlist disponible sur le Youtube et le Spotify du Tote Bag!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *